Qu’entend-on par HDL et LDL ?

HDL, LDLOn peut répondre à cette question scientifiquement – mais ça irait trop loin, et je n’en ai d’ailleurs pas les compétences. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez bien sûr jeter un coup d’œil sur Wikipedia, même si je conseille clairement de se méfier d’Internet en général (les lobbies sont partout !) : le réseau Internet ne remplacera jamais une bonne encyclopédie ou des ouvrages spécialisés. Enfin revenons à nos moutons. Le HDL et le LDL sont aussi des lipoprotéines, et on les divise en deux groupes  : la lipoprotéine de haute densité ou HDL (High Density Lipoprotein) qui est un élément positif, et la lipoprotéine de basse densité LDL (Low Density Lipoprotein) qui est un élément nuisible. En raison de la similitude des termes, j’ai toujours du mal à différencier les deux groupes, mais je vais tacher de m’appliquer…

Les lipoprotéines jouent plutôt un rôle de véhicule de transport qui se promènerait dans le corps. Elles sont composées de lipides et de protéines capables de transporter certaines substances de A vers B au travers du plasma, notamment des substances grasses, et en particulier le cholestérol. Et puis il y a aussi les triglycérides, différents acides gras, les lipides phosphorés ainsi que des esters de cholestérol. Dans ces processus, le HDL prend en charge un rôle central dans le métabolisme du cholestérol. En effet, notre organisme a besoin d’une certaine quantité de cholestérol. Cette quantité ne doit pas être trop élevée, mais un peu de cholestérol est absolument nécessaire à l’organisme.

S’il y a trop de cholestérol dans le sang, il va se stocker dans les veines et finira à long terme par les boucher. Le rôle majeur du HDL est donc d’évacuer les excédents de mauvais cholestérol le plus rapidement possible. Il va transporter le cholestérol vers le foie, et l’évacuer. La bile aide à cette excrétion. Une partie des acides biliaires est sécrétée dans l’intestin afin d’être de même évacuée. Le reste est transporté vers d’autres organes, permettant ainsi la production de stéroïdes ou de nouvelles membranes.

Malheureusement, il y a des brebis galeuses dans presque toutes les familles. Et c’est le cas du cholestérol LDL. Le LDL est une lipoprotéine qui aime bien faire ce dont elle a envie. Contrairement au HDL, le LDL est de faible densité, et peut donc pénétrer directement dans certaines cellules. Là, il dépose le cholestérol et s’y reproduit. Tant que ces deux « compagnies de transport » HDL et LDL sont représentées équitablement, il n’arrivera pas grand chose. Mais prenez garde si le LDL commence à dominer la « circulation » dans le plasma  ! Cela provoquerait pas mal de perturbations… les voies traditionnelles permettant d’évacuer l’excès de cholestérol ne pourront plus être utilisées comme elles le devraient.

Au lieu de cela, de plus en plus de cholestérol va se stocker dans les veines, d’autant plus en vieillissant d’ailleurs, car notre métabolisme devient de plus en plus lent, n’ayant plus suffisamment d’acides aminés à sa disposition. Le taux de cholestérol total va par conséquent augmenter. D’une part, on en consomme souvent trop au travers de la nourriture, mais cette consommation ne représente environ que 15 à 30% du cholestérol total. C’est le corps qui produit le reste de cholestérol, et il n’est plus capable de le gérer suffisamment rapidement, provoquant ainsi des sortes de bouchons.

Avec l’âge, quand le taux de LDL augmente chez les femmes, leur taux de cholestérol total aura tendance à augmenter de manière significative. Ces taux sont légèrement inférieurs chez les hommes, cependant, le taux de cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) diminue aussi avec l’âge. Les transporteurs de bon cholestérol se font rares, et le mauvais cholestérol va en profiter pour devenir encore plus envahissant au niveau des artères. La seule solution quand on vieillit : consommer une nourriture saine et ciblée, riche en nutriments, consommer le moins de graisses possible et si possible, combler cette carence en acides aminés. En outre, nous avons absolument besoin d’exercice quotidien afin de remettre en marche notre métabolisme.