Pourquoi m’exposer ainsi sur internet ?

On me pose parfois cette question, car il est évident que je ne suis ni médecin, ni écrivain. Et je ne pense pas être non plus vraiiiment égocentrique… Je ne me souviens plus bien dans quel contexte j’ai commencé à écrire ces quelques pages, mais j’avoue avoir été à l’époque tellement choqué par le diagnostic, par les conséquences possibles liée à un taux de cholestérol trop élevé et en particulier les nombreux effets secondaires lors de la prise des médicaments hypo-cholestérolémiants, que ça a du laisser des traces dans mon subconscient.

J’ai effectué quantité de recherches et ai vraiment consacré énormément de temps dans le but de trouver une solution satisfaisante à tous les niveaux. J’ai essayé beaucoup de produits, et ce fut un tel challenge pour obtenir ce résultat tant espéré, que j’ai voulu partager mon humble savoir avec les personnes touchées elles aussi par ce fléau moderne. J’aurais été heureux si j’avais moi-même pu découvrir un site capable de m’indiquer des alternatives valables afin d’éviter les effets secondaires de la maladie et des médicaments hypocholestérolémiants.

C’est pourquoi je vous présente le plus humblement de la terre ces quelques pages. J’essaie de simplifier les choses le plus possible afin de mieux les comprendre moi-même (mais je sais que je ne suis pas toujours très concis, ne m’en voulez pas), et surtout de ne pas me prendre au sérieux. J’espère que mes rubriques vous plairont, voire vous distrairont.

Comment suis-je parvenu à faire baisser mon taux de cholestérol ?

On peut trouver une réponse plus détaillée dans mon compte-rendu. Mais en résumé, c’est un ami qui m’a mis la puce à l’oreille au sujet des acides aminés. C’est en consommant quotidiennement un complément alimentaire à base de ces acides aminés, justement, que j’ai pu baisser mon taux de cholestérol élevé, et ce dans un laps relativement court. J’ai ressenti une amélioration notable de ma qualité de vie et aujourd’hui, je me sens mieux que jamais.

Les acides aminés, qu’est-ce que c’est ?

Environ un cinquième de notre poids est composé de protéines, et les protéines quant à elles sont constituées d’acides aminés. Parce que les acides aminés sont impliqués dans d’innombrables processus noixbiologiques, ils sont fréquemment appelés les « éléments constitutifs de la vie ». Ils sont absolument indispensables dans de nombreux processus métaboliques cruciaux, notamment pour le développement des os, de la peau, des muscles, et pour la croissance des cheveux.

La carnitine et la taurine sont des acides aminés jouant un rôle prépondérant dans la régulation du taux de cholestérol. On les trouve aussi dans quelques aliments comme p.ex. dans certaines sortes de noix (mais les fruits à coque ont un taux lipidique et calorique élevé).

En restant réaliste, il n’est pas vraiment possible de consommer quotidiennement des acides aminés en quantité suffisante, et la prise d’un complément alimentaire s’avère à mon avis adéquate.

Peut-on conseiller un complément alimentaire en particulier !?

Pour répondre à cette question, je ferais d’abord une nette distinction entre les médicaments prescrits sur ordonnance, et les alternatives douces qui elles ne demandent pas de prescription médicale et sont dépourvues d’effets secondaires. Mon site ne propose pas de consultation, n’étant moi-même pas médecin, c’est pourquoi je n’ai ni la compétence, ni l’autorité de recommander quelconque médicament. Cependant, je voudrais avertir sur les nombreux effets secondaires des médicaments anti-cholestérol ; les notices qui accompagnent ces médicaments sont totalement effrayantes. Jetez un coup d’œil dessus et vous saurez de quoi je parle…

C’est donc en cherchant des alternatives douces et grâce au conseil d’un ami que j’ai été attentif à ces préparations à base d’acides aminés. Un portail suisse propose par ailleurs une excellente vue globale sur tout ce qu’on peut trouver sur le marché : acides-amines.info. Aujourd’hui en Europe, on trouve une variété sensationnelle de produits sur internet.

Le produit Juvel-5 balance C, qui arrive consécutivement en première place depuis plusieurs années, est pour moi aussi n° 1.

Beaucoup de personnes m’écrivent d’ailleurs le plus grand bien sur ce complément alimentaire contre le cholestérol. Personnellement, je le consomme depuis un bon moment et à ma plus grande satisfaction.

Combien de temps peut-on prendre des acides aminés ?

Tant qu’on prend garde de ne consommer que des compléments alimentaires à base de matières premières naturelles et d’acides aminés de type L, je pense qu’on peut les prendre aussi longtemps qu’on le désire, car les acides aminés de type L sont justement ceux que produit l’organisme. Je n’ai jamais entendu dire quoi que ce soit de négatif.

Bien sûr, il faut faire attention de ne pas prendre d’acides aminés bon marché, comme les acides aminés synthétiques, souvent en provenance de Chine et pas naturels pour deux sous.

À quoi reconnaît-on un fournisseur fiable d’acides aminés ?

Je ne veux pas sous-entendre quoi que ce soit, mais il est vrai que j’ai plutôt tendance à faire confiance aux produits issus des pays membres de l’Union Européenne. De plus, les sites ne présentant pas de Mentions Légales sont suspects (c’est d’ailleurs interdit par la loi). Une entreprise soucieuse de transparence me semblera plus crédible que toute publicité.

Pour moi, un site qui affiche clairement tous ses ingrédients (et pas seulement les deux ingrédients principaux) n’a rien à cacher, et j’aurais donc là aussi tendance à lui accorder ma confiance. Bien-sûr, une boutique en ligne doit aussi se soucier des avantages qu’elle peut offrir à sa clientèle, et je trouve important d’offrir au moins deux méthodes de paiement différentes.

Cela montre aussi l’engagement de l’entreprise. Quand je règle par carte de crédit, la première chose que je regarde est si le site est sécurisé, même si les étapes à suivre sont un peu… « prise de tête »… Les règlements par chèque ou par virement sont les moyens de paiement les plus sûrs, mais ils prennent aussi bien sûr plus de temps. PayPal est aussi une bonne solution.

Peut-on conseiller un produit spécifique ?

Pour répondre à cette question, je ferais d’abord une nette distinction entre les médicaments prescrits sur ordonnance, et les alternatives douces qui elles ne demandent pas de prescription médicale et sont dépourvues d’effets secondaires. Mon site ne propose pas de consultation, n’étant moi-même pas médecin, c’est pourquoi je n’ai ni la compétence, ni l’autorité de recommander quelconque médicament. Cependant, je voudrais avertir sur les nombreux effets secondaires des médicaments anti-cholestérol ; les notices qui accompagnent ces médicaments sont totalement effrayantes. Jetez un coup d’œil dessus et vous saurez de quoi je parle…

C’est donc en cherchant des alternatives douces et grâce au conseil d’un ami que j’ai été attentif à ces préparations à base d’acides aminés. Un portail suisse propose par ailleurs une excellente vue globale sur tout ce qu’on peut trouver sur le marché: acides-amines.info. Aujourd’hui en Europe, on trouve une variété sensationnelle de produits sur internet. Le produit Juvel-5 balance C, qui arrive consécutivement en première place depuis plusieurs années, est pour moi aussi n° 1.

Beaucoup de personnes m’écrivent d’ailleurs le plus grand bien sur ce complément alimentaire contre le cholestérol. Personnellement, je le consomme depuis un bon moment et à ma plus grande satisfaction.

Combien de temps a-t-il fallu pour noter une amélioration de mon taux de cholestérol ?

Après avoir pris régulièrement (tous les jours) ce complément alimentaire sur une période d’environ 6 semaines, j’ai demandé à mon médecin de m’envoyer au labo faire de nouvelles analyses de mon taux de cholestérol. Je ne pense pas être hypocondriaque, et j’avais l’impression étrange de me sentir mieux.

Et effectivement, mon taux de cholestérol avait diminué de manière significative pour ensuite (on a pu le constater plus tard) se stabiliser dans une zone normale. Outre l’impact positif sur mon taux de cholestérol, j’ai attribué l’amélioration de mon bien-être aux acides aminés, et je n’ai depuis jamais cessé de les prendre.

Y a-t-il risque d’effets indésirables dus à l’ingestion d’acides aminés ?

Personnellement, je n’ai ressenti aucun effet secondaire. Je mets ça sur le compte des matières premières qui sont naturelles, « made in Germany », acides aminés de type L, etc. Les seuls effets secondaires que j’ai pu observer, ce fut un sentiment de bien-être général, et aussi plus d’énergie qu’auparavant. C’est pourquoi je continue à en prendre. Même ma femme (nous nous sommes mariés depuis la fameuse coupe du monde) a remarqué le changement. Au début elle n’en revenait pas : « je ne reconnais plus mon mari ; il ne chougne plus à tout bout de champ, il est en pleine forme ! »… Pfff… (non mais… ha ha).

Du coup, elle s’y est mise elle aussi (elle ne prend pas Balance C car elle n’a pas de problèmes de cholestérol, mais un autre produit de chez Juvel-5 qui lui donne de l’entrain et lui a même rendu la peau et les cheveux plus lisses… elle ne jure plus que par ça). Je continue donc à prendre mes acides aminés, même si mon taux de cholestérol s’est stabilisé depuis longtemps, à mon grand réconfort d’ailleurs.

Quel est le taux de cholestérol optimal ?

Cette question concerne une valeur idéale. Les idéaux sont rarement intéressants puisqu’ils sont difficilement accessibles. Seulement quand on a un taux de cholestérol trop élevé, on commence à s’intéresser à ces idéaux… Faites tout de même attention à ne pas vous fixer de but trop élevé. Pendant des années, le monde médical a utilisé ces idéaux pour engendrer une véritable panique autour du cholestérol : les œufs, la viande et le beurre ont été étiquetés comme des bombes à cholestérol. Sur les blogs sur internet, on lit beaucoup de témoignages de personnes qui disent justement s’être privées de plein de bonnes choses pour faire baisser leur taux de cholestérol, sans aucun résultat notable.

Aujourd’hui, nous savons que la connaissance de notre taux de cholestérol sert à réagir au niveau d’une alimentation susceptible de nous apporter les vitamines et minéraux indispensables à une bonne santé. Ce n’est pas stigmatiser le problème, c’est s’adapter. Il ne faut pas se priver totalement de graisses animales, mais il est certain qu’il est utile de réduire la consommation de graisses saturées d’origine animale – et ce n’est d’ailleurs pas si difficile que ça, surtout compte tenu des méthodes industrielles d’élevage absolument atroces et scandaleuses, et de tous ces scandales alimentaires autour de graisses animales frelatées, parfois de viandes semi-congelées, ou de maladies comme l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), la fièvre aphteuse ou la grippe aviaire… Et sachant que le « mauvais » cholestérol LDL se dépose de préférence sur les parois des artères, menant ainsi à leur occlusion…

Avec les idéaux actuels, on aura plutôt tendance à s’adapter rapidement afin de rester encore jeune et en forme, même en vieillissant. Alors que d’un autre coté, on trouve de plus en plus d’aliments sans aucune valeur nutritive dans le commerce, et donc de plus en plus de « gros ». Il ne tient qu’à nous de réagir et de se décider à un moment donné de la vie en faveur d’une alimentation précieuse, riche en éléments nutritifs, et bien sûr d’adopter une attitude favorable à un bon fonctionnement de l’organisme en pratiquant du sport.

Ou bien d’opter pour une nourriture riche en graisses :et en sucres devant le poste de télévision… Même le profane se doute des répercutions sur le taux de cholestérol selon le mode d’alimentation et de comportement qu’on décidera (ou pas) de suivre (l’éducation joue un rôle immense sur notre façon de vivre et de nous nourrir). Trop de graisses dans le sang entraîne des maladies cardio-vasculaires chez les adultes, et c’est une cause fréquente de décès en France et dans le monde. Ça, tout le monde le sait.

Mais ce qu’on connaît moins, c’est notre taux de cholestérol du moment, là, maintenant. Et au fait, quel est donc le taux de cholestérol idéal  ? Plus de deux tiers des Français ne peuvent :répondre à ces deux questions. Donc, méfiez-vous : le taux de cholestérol (total) idéal est généralement nettement inférieur à 2 grammes par litre chez les adultes. Maintenant si vous avez un taux de cholestérol élevé, ce n’est pas forcément une catastrophe non plus. Il aura pu augmenter en fonction d’une situation bien précise, ou bien parce que vous venez de prendre quelques repas particulièrement riches en cholestérol, comme en période de fêtes par exemple.

(suite…)

include( 'inc/related-pages.php' );
Faire défiler vers le haut